LA BÉNÉDICTION DES CHEVAUX


Projet pour le Printemps 2014

Intention

 

L’Ile de France est une région de poids en matière de cheval, se situant au premier rang du nombre de licenciés fédéraux et du nombre de clubs équestres, sans compter les nombreux cavaliers individuels (et leurs chevaux) non recensés par une quelconque fédération. Le nombre de chevaux est estimé à 43 000 en Ile-de-France. La Seine-et-Marne, avec ses 65 000 cavaliers pratiquants et ses 30 000 chevaux, est le département le plus porteur.

 

Il existe aujourd’hui un foisonnement d’activités liées au cheval, cet animal hors du commun qui contribue au développement économique, à la cohésion sociale et au maintien de l’environnement. Or en Ile-de-France, et notamment en Seine-et-Marne, ses activités se résument très majoritairement à des épreuves de valorisation, donnant une perception élitiste du cheval de compétition éloignée des réalités d’une équitation démocratisée.

Les valeurs recherchées au travers de cet animal sont pourtant des valeurs porteuses : épanouissement personnel, harmonie, expérimentation. Rencontres, grands espaces, liberté, apprentissage ludique, retour à la nature sont les maîtres mots qui gravitent autour de lui.

Le cheval a un rôle majeur dans l’héritage culturel.  Cheval de loisir, cheval de chasse, cheval de course, cheval de compétition, il vit autour de nous et fait partie de notre histoire et de notre quotidien.

Et pourtant, ici, en Seine-et-Marne, ici à Bernay-Vilbert, où il est si prégnant, jamais il n’est célébré.

Il est d’usage, dans de nombreux villages du Sud de la France, de bénir les chevaux durant la fête de Pâques. A Calas par exemple, petit village à peine plus grand que Bernay-Vilbert, ce sont plus de 250 chevaux qui se réunissent chaque année depuis plus de 50 ans. On trouve ce genre de bénédictions un peu partout en Camargue et dans le pays d’Oc. En Bretagne, une fois par an, le cavalier conduit son cheval pour effectuer un pèlerinage traditionnel, qui vise à mettre son compagnon à l’abri de toute maladie et de tout accident.  A Rocamadour, un Évêque bénit les attelages, à Arles, la tradition se vit en fête… Les exemples sont nombreux. Pour les villages qui accueillent cette célébration, les impacts positifs sont importants. Ce temps fort de l’histoire d’amour entre le cavalier et son animal a une répercussion positive sur toute la communauté.


Déroulement de la journée

 

Procession : départ vers 11h depuis le camp de base où sont garés tous les camions et vans jusqu’à l’église ; les chevaux traversent le village, sous le regard bienveillant de tout le village et de ses invités ;

Offrandes : don de crins devant l’église pour la paroisse.

Bénédiction : à l’issue de l’office, messe ou vêpres, le prête va bénir les chevaux. Il occupe une position élevée. On donne généralement un bout de pain béni à chaque cheval. Pour les chevaux qui n’ont pas pu se déplacer, mais qui ont fait don de leur crin, un morceau de pain est donné au cavalier qui lui rapportera.

Bêtes endimanchées : les chevaux attirent tous les regards. Queues et crinières tressées, sabots cirés, cuirs huilés, cavaliers en veste, chapeau et chemise.

Fête du village : le midi, un repas champêtre est organisé, une fois tous les chevaux rentrés. Concours de boules, jeux de bois, démonstration de danse, démonstration de dressage ou de spectacle équestre, entre les deux villages de Bernay et de Vilbert, c’est une ambiance de fête qui anime cette journée, qui se clôture par un concert de musique classique dans l’église.


Pour Bernay Vilbert

 

Cette journée est une occasion de faire découvrir le patrimoine culturel du village, de le promouvoir, de faire découvrir le GR. Comme toute manifestation ponctuelle, l’impact se fera par l’afflux de spectateurs, par la participation des familles aux activités de la journée, par la circulation entre les deux villages, et par la communication avant, pendant et après le projet.


Si ce projet vous intéresse faites-le nous savoir en commentant cette page.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Collon Brunelet (samedi, 23 novembre 2013 13:27)

    Une excellente journée en perspective pour les passionnés de chevaux. J'encourage ces initiatives.

  • #2

    Evelyne Jean (jeudi, 23 février 2017 20:25)

    Bonjour
    Nous organisons un rassemblement de cavaliers
    Grande manifestation qui aura lieu le 3 4 juin 2017
    Nous sommes en Meurthe et Moselle (54)
    Nous souhaiterions faire une bénédiction de chevaux
    Je souhaiterai connaître le déroulement et qui peut le faire hormis un prêtre
    Merci
    Cordialement
    Evelyne
    06 77 76 94 53